samedi, 09 janvier 2010

UNE SEMAINE A BORD DE LA VOITURE RADIO AVEC UN CONTRÔLEUR!

Bonjour à toutes et tous ! Comme vous le savez, aujourd’hui je travaille dans le groupe ACB au mode bus ! Cette semaine m’a encore apporté son lot de surprise. En effet, vu les conditions météo, un plan neige est d’application à la STIB au niveau du mode bus. J’ai donc été avec un superviseur, ou contrôleur, c’est comme bon vous sembles, sur le réseau et je l’ai aidé dans les tâches qui lui sont dû lorsqu’il est seul à faire son travail. J’ai déjà eu l’occasion en tant qu’ACB de découvrir d’autres facettes du métier, mais là, je dois bien avouer que j’ai été plus que surpris par le boulot en voiture radio, VR !

Dès le lundi je serais dans le bain, cela ne traînera vraiment pas ! Nous faisons notre travail administratif au bureau, vérification du matériel, les documents à avoir en permanence avec nous et ensuite direction la voiture pour nous rendre sur le réseau ! Lors de la sortie, nous lançons un appel au régulateur pour lui signaler que nous sommes présent et dès lors disponible selon les besoins !

Nous devions nous rendre au dépôt Jacques Brel en début de prestation, nous arrivons à proximité de la station de métro Maelbeek, et notre attention est attiré par un fracas de tôles ! Un accident venait de se produire juste sur l’autre côté de la chaussée ! Au moment ou notre regard se porte sur l’accident, la voiture ayant percutée le véhicule à l’arrêt, redémarre ni une ni deux et nous offres un délit de fuite de première ! Deux options se présente alors à vous et il faut pouvoir prendre une décision rapide, soit courser la voiture en fuite, soit porter assistance à la voiture accidenté ! Au moment de faire le choix, je vis un enfant sortir de l’arrière de la voiture se tenant l’arrière du cou ! Notre décision venait d’être prise, l’assistance devenait une priorité ! Nous avions noté bien entendu le numéro de plaque de la voiture en fuite, mais même si ne l’aurions pas fait, ce malhonnête avait laissé dans l’accident sa plaque avant sur place ! Le contrôleur placera notre voiture derrière celle du particulier accidenté et moi durant ce temps là, j’irais me poster plus loin en avant sur la chaussée afin de signaler aux voitures arrivant sur les lieux de ralentir, mais aussi de prévenir mes collègues de la ligne (64) et (59) de passer doucement à gauche des voitures le passage à droite de ceux-ci étant impossible ! Le contrôleur s’occupera de relever les identités avant l’arrivé de la police qui ensuite prendre en charge les personnes, ainsi que l’enfant qui sera transporté en ambulance vers l’hôpital le plus proche afin de vérifier son été physique. Nous venions donc débuter notre journée de quelques minutes, que déjà nous étions sur la brèche ! Une fois les renseignements pris, nous pourrons quitter les lieux et nous rendre au dépôt de Jacques Brel !

Lors de notre retour du dépôt, nous passerons du côté d’Uccle et nous devrons faire ce qu’il faut pour plusieurs véhicules en stationnement sur les zones d’arrêts. Lors d’une mise en PV, un propriétaire viendra menacer le contrôleur en lui disant de manière menaçante qu’il n’avait pas le droit de le verbaliser !!!! Ben voyons, tu es en infraction et lui qui est assermenté ne pourrait pas de coller un PV ! Il viendra très près du contrôleur de manière agressive et moi voyant cela, je me rapprocherais également et de manière à être bien vu par ce Monsieur sans un mot de ma part, je me placerais de manière à lui faire comprendre que s’il avait le malheur de tenter quoique ce soit, j’étais près à intervenir pour venir en aide au contrôleur ! Voyant cela, il fera trois pas en arrière non sans continuer ses menaces ! Il n’empêche, qu’il aura tout de même son cadeau pour égoïste en puissance, avec un tarif de 160€ pour stationnement sur zone d’arrêt, on se doute qu’il devait savoir le montant à payer !

Plus tard dans l’après-midi, nous irons nous poster à Mérode ou s’y trouve un site propre vers Montgomery vu que nous étions libres à ce moment là, le réseau étant à ce moment là calme ! En très peu de temps, ce sont bien 30 véhicules qui seront verbalisés ! A 50€ le passage par le site propre, ballot le raccourci pour eux ! Mais l’important étant de pouvoir assurer un passage libre de nos bus, ce travail est tout aussi important que celui de la conduite !

Durant la semaine, toujours à Mérode, en me rendant au sanitaire, j’aurais mon attention attiré par le contour de l’entrée en station, là j’ai repris mon rôle d’ACB ! J’ai fait des photos de la pierre de soutien clairement cassé et lors de notre retour le soir vers le dépôt et faire le travail administratif, les photos prises seront mise sur le disque dur de l’ordinateur, alors que sur ma feuille était signalé celle-ci. Une fois au bureau ACB, je signalerais les photos à transmettre au service métro ! Le danger étant clair pour les clients qui descendaient dans le métro ! Cela sert aussi à cela l’ACB, pas seulement à être visible et présent à bord des autobus !

Durant cette semaine, j’aurais aussi le bonheur de découvrir autrement que lors d’une visite express, de voir comment fonctionne la régulation. Le moins que je puisse écrire, c’est que c’est loin d’être reposant, même si lorsque c’est calme, l’ambiance y est excellente et détendue ! Mais cela peut très vite changer en quelques minutes !

Lors de cette semaine, jamais le contrôleur ne sera là comme un chef, mais plus comme un assistant, me laissant libre de mes gestes et initiatives sur le terrain et lorsque je commettais une erreur, il sera lors présent pour rectifier immédiatement le tire, mais toujours de manière professionnelle !

Egalement durant cette semaine, le froid étant plus que présent, et lorsque nous le pouvions lors de la mise de PV aux arrêts, si cela était besoin, je jetais du sel afin de sécuriser autant que faire ce peu la zone d’arrêt pour nos clients.

Il est bon aussi de dire que ce soit dans un sens ou l’autre, le fait d’être complémentaire avec les agents de conduite bus et nous, eux pouvant nous fournir lorsqu’il nous croises des informations sur un passage difficile par exemple sur la ligne de bus et nous d’aller y voir afin de régler le souci !

Notre plus grosse intervention, se passera ce vendredi à Uccle, un bus en panne chaussée de saint Job sur la ligne (43) et (60) ! Passage très difficile vu que le bus en panne se trouvait sur la chaussée ! Une fois sur place, le contrôleur se placera à l’arrière du bus et moi en avant de celui-ci afin de régler la circulation du mieux possible en attendant le dépannage ! Vu la météo, je ne vous dit pas dans quel état nous étions en fin d’intervention, c'est-à-dire 3 heures plus tard, complètement gelé ! Là également, si cela peut paraître être une fonction « peinarde », c’est très loin d’être le cas… Vous en connaissez beaucoup qui aurait été content de passer trois heures dans le vent et le froid vous ? Mais là n’était pas le plus important, nous avons pu éviter de par notre travail, un KO au niveau de la chaussée de saint Job, car je vous rappelle, que normalement, le contrôleur est seul pour faire ce travail et que j’ai du mal à imaginer celui-ci régler la circulation des deux côtés de l’autobus, tout bonnement impossible pour lui !

Grâce à notre travail, les collègues du bus ne perdront pas de temps sur place et pourront dès lors poursuivre leur service normalement et ainsi éviter à nos clients par la même occasion d’être eux également coincé à cet endroit!  Toujours vendredi, alors que nous étions à peine un peu réchauffé, un appel nous enverras vers la ligne (64) pour un accident avec une voiture ayant glissé sur des pavés gras ! Résultat, un joli carton, mais fort heureusement, pas de blessés que ce soit à bord de l’autobus au niveau du chauffeur et des clients, que du côté du propriétaire de la voiture ! Que de la tôle et avant toute chose, la priorité dans ce cas là, vu que le bus n’était pas trop abîmé, le principal sera de le remettre très vite ne route afin de limiter au maximum son retard dû à l’accident et ainsi ne pas faire attendre les clients à bord !

En fin de service, le contrôleur doit encore rédiger les PV’s au propre et les transmettre au bureau, finir sa feuille de route, tout comme au bus ! Moi de mon côté je fais de même afin de pouvoir remettre ma feuille au bureau ACB. 

Lors de cette semaine, j’ai ainsi pu découvrir une facette d’un métier qui comme le mien est indispensable, car sans moi au volant de mon bus, le contrôleur lui, ne sert à rien, et l’inverse est vrai également, ce qui en fait donc, deux éléments complémentaires, ceci, sans oublier la régulation tout aussi importante, puisque celle-ci sert d’intermédiaire entre les deux lorsqu’il n’y a pas de contact direct sur le terrain !

J’ai vachement apprécié cette semaine ! Je serais aussi évaluer par les responsables des contrôleurs et de leur responsable ! Ils me donneront lors de celle-ci, l’occasion de m’exprimer librement sur ce que j’avais vécu durant la semaine !

Lundi je reprends normalement mon rôle en tant qu’ACB sur les bus, sauf si je reçois d’autres instructions d’ici là. Il n’y a pas de certitudes acquise lorsque je me rends au boulot, car beaucoup de paramètre entre en ligne de compte, ce qui en fait, un boulot passionnant en soit ! En conclusion, j’espère tant que je serais à Haren, pouvoir encore apprendre beaucoup avant mon retour sur le réseau en tant que chauffeur d’autobus, qui reste malgré tout, mon métier premier depuis 17 ans maintenant. Mais une chose est certaine aujourd’hui, j’aborderais mon travail de manière totalement différente avec un nouvel esprit dans l’accomplissement de celui-ci !

DédéSTIB

22:04 Écrit par DédéSTIB dans S.T.I.B. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

On imagine le job de controleur mais quand on le fait chaque jour ce n'est pas un métier de tout repos et surtout qu'il y en a de moins en moins j'ai connu 10 VR le matin 10 VR l'après-midi et au moins 5 la nuit mais c'est fini alors que le réseau est a grandi de manière considérable. La STIB sera un jour dépassée par le fait qu'elle n'aura pas pris en compte que son role premier est de transporter les personnes et garder sa vitesse commerciale pour être actractive, les controleurs sont un élément important pour atteindre ses objectifs le reste est secondaire.

Écrit par : JPC | jeudi, 06 février 2014

Les commentaires sont fermés.