jeudi, 03 décembre 2009

Feu vert à la hausse des tarifs de la Stib

Le gouvernement bruxellois a par contre réduit la hausse de l'abonnement annuel des quelques 14.000 abonnés "Bénéficiaires d'Interventions Majorées"

Le gouvernement Picqué a donné jeudi son feu vert à la hausse des tarifs proposée par la STIB moyennant une très légère adaptation.

Le dossier avait été renvoyé, il y a une semaine, à un groupe de travail après les réticences de certains ministres face à l'ampleur de la hausse programmée pour certaines catégories d'usagers.

Les tarifs des abonnements scolaires, des cartes de voyages et des abonnements mensuels pour les personnes à bas revenus resteront inchangés.
La hausse moyenne de 2,5% des tarifs sera plus prononcée pour certaines catégories d'usagers, par exemple, ceux qui empruntent la ligne de bus reliant le quartier européen à l'aéroport et achètent leur titre à bord (+25%).
Parmi les autres catégories touchées figureront les détenteurs d'un abonnement annuel MTB (de 495 à 530 euros; +7%), et ceux d'un abonnement STIB ordinaire annuel (440 à 473 euros; +7,50%), mais aussi les abonnés âgés de 60 à 64 ans qui bénéficient d'un tarif préférentiel. Le contrat de gestion a prévu de réduire progressivement leur avantage en raison du retardement progressif de la mise à la retraite.

Certains membres du gouvernement avaient émis des réserve au sujet de la hausse de cet abonnement MTB réduit (de 335 à 410 euros par an) mais cette proposition a été maintenue.
Le gouvernement bruxellois a par contre réduit la hausse de l'abonnement annuel des quelques 14.000 abonnés "Bénéficiaires d'Interventions Majorées" (BIM; ex-VIPO) qui passera de 77 à 79 euros et non 81 comme prévu initialement.

DédéSTIB

19:54 Écrit par DédéSTIB dans S.T.I.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.